Comment bien se préparer à l'accouchement?

Comment bien se préparer à l'accouchement?

23.juil.170

Dans la vie, la venue au monde d’un bébé constitue un véritable miracle. C’est également un grand revirement dans la vie des parents. Au cours de la période de grossesse, la femme subit bien des changements, que ce soit au niveau physique que du point de vue psychologique. Pour que l’accouchement se passe dans les meilleures conditions, il est nécessaire voir indispensable de bien se préparer. De cette manière, la naissance du bébé se déroulera plus facilement et surtout avec quiétude.

Les principales choses à savoir avant d’accoucher
La majorité des femmes qui mettent au monde un bébé pour la première fois (ou pour la énième fois) ressentent toujours de la peur. C’est d’ailleurs un sentiment très naturel. Il ne faut toutefois pas céder à la panique et ne pas hésiter à se renseigner auprès de son médecin traitant. Celui ne manquera pas de rassurer la future maman (et le futur papa par la même occasion). Future maman, au cours des consultations et visites chez votre gynécologue (ou autre praticien qui vous suit), n’hésitez surtout pas lui parler toutes les choses qui vous tracassent ou qui vous semblent suspectes. Vous serez alors plus sereine. En ce qui concerne la durée de l’accouchement, celle-ci varie selon les femmes. Entre les premières contractions et la mise au monde du bébé, il peut se passer bien des choses. Une femme peut donner naissance à son bout de chou après une durée qui varie entre 2 ou même 20 heures. À noter que dans 20 % des cas seulement, l’accouchement se fait par voie haute, ou plus précisément par césarienne.

Les préparations à effectuer avant l’accouchement
Avant la fin des 9 mois de grossesse, un certain nombre de rendez-vous avec votre médecin (ou votre gynéco ou votre sage-femme) est programmé. Il faut aussi prévoir un passage chez l’anesthésiste de la maternité pour celles qui ont choisi de profiter de la péridurale. Avant le jour J, vous devez choisir la façon dont vous allez accoucher en sachant que plusieurs options s’offrent à vous. Il existe, par ailleurs, plusieurs façons de se préparer physiquement et mentalement : avec les massages ayurvédiques, le yoga prénatal, la sophrologie, l’haptonomie ainsi que le shiatsu. En vous préparant bien avant le jour de l’accouchement, vous évitez bien des complications. Et surtout, vous abordez votre grossesse et l’accouchement à venir avec sérénité.

Différentes méthodes d’accouchement
Outre la méthode « classique » qui implique un passage sur la table d’accouchement, dans un hôpital, entouré de sages-femmes et de médecins, d’autres situations sont envisageables. Il se peut que vous accouchiez dans l’eau pour atténuer les douleurs de l’enfantement. Vous pouvez également donner naissance à votre chérubin en compagnie d’une doula. C’est une personne qui accompagne, soutient, informe les parents juste avant la naissance. Enfin, il y a la césarienne : la naissance ne se fait pas par la voie basse, mais d’une tout autre manière. Cette intervention chirurgicale a pour but de faire sortir bébé en effectuant une incision au niveau de la paroi utérine.

Source : bloggrossesse.com